Airbus A-380

L’Airbus A380 est un avion de ligne civil très gros-porteur long-courrier quadriréacteur à double pont, produit par Airbus. Les éléments sont produits et assemblés dans différents pays de l’Union européenne ; les principaux le sont en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. D’autres pièces proviennent d’autres pays, dont la Belgique, et l’assemblage final est réalisé sur le site de Toulouse, en France.

Le programme A380, d’un coût total de développement de 8 milliards d’euros, a été lancé au milieu des années 1990 sous le nom d’Airbus A3XX sous l’impulsion de Jean Pierson, alors administrateur-gérant d’Airbus. Le premier vol a eu lieu le à l’aéroport de Toulouse-Blagnac et le premier service commercial s’est déroulé le par Singapore Airlines entre Singapour et Sydney. En mars 2013, le 100e A380 est livré à la compagnie Malaysia Airlines.

L’A380 est, en 2014, le plus gros avion civil de transport de passagers en service et le troisième plus gros avion de l’histoire de l’aéronautique, doté de quatre turbofans Rolls-Royce Trent 900 ou Engine Alliance GP7200 d’une consommation de 4L/km, après le Hughes H-4 Hercules et l’Antonov An-225. Le pont supérieur de l’A380 s’étend sur toute la longueur du fuselage, ce qui donne à la cabine une surface beaucoup plus importante que celle de son concurrent direct, le Boeing 747-400.

L’A380 est initialement proposé en deux versions :

  • L’A380-800, la version passager, peut transporter de 525 passagers à 853 passagers suivant la configuration (trois classes standards ou classe économique unique).
  • La version A380-800F cargo, aurait dû emporter jusqu’à 150 tonnes de fret mais a été abandonnée dès le début du programme.

L’A380-800 a un rayon d’action de 15 400 kilomètres, ce qui lui permet de voler de New York jusqu’à Hong Kong sans escale, à la vitesse de 910 km/h (Mach 0,85) jusqu’à 1 012 km/h (Mach 0,94). Cette autonomie fut réalisée selon une forte intention de John Leahy, responsable de vente. Son principal client est Emirates, la compagnie de Dubaï ayant commandé 50 appareils supplémentaires le 17 novembre 2013 pour porter à 140 sa flotte d’A380. À la suite du remplacement de plusieurs A340-500, l’A380 de Qantas effectue depuis septembre 2014 le vol commercial le plus long du monde entre Sydney et Dallas/Fort-Worth, soit 13 804 km.

En octobre 2015, Airbus annonce que l’A380 a transporté plus de 100 millions de passagers avec 280 000 vols commerciaux. Alors que celui-ci compte 47 destinations lors de cette déclaration, jusqu’à 160 aéroports sont capables d’accueillir l’appareil. Parmi ceux-ci, en 2015, l’aéroport de Los Angeles accueillait 9 compagnies aériennes exploitant l’A380, avec 11 vols quotidiens.

De nos jours, le programme de l’A380 connaît deux paradoxes : l’A380 a permis à Airbus d’augmenter le niveau technique de ses appareils, dont l’A400M et l’A350 profitent, alors que le programme tarde à obtenir un véritable succès commercial ; les passagers de l’appareil apprécient aisément son grand confort tandis qu’aucune compagnie aérienne ne veut augmenter sa commande, à l’exception d’Emirates.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire